• céleste saez

    Du céleste s'éteint ma bouche
    Aller vers toi!
    Du parfum le désir que j'aime.
    T'étais là,
    Seule au bord du ravin, tu me dis
    " On y va?"
    Toi contre moi,
    Moi contre toi.
    Dans la boîte d'ennui
    C'est la soif qui a...
    Faim dans le ventre grandit,
    S'envisagent les seins;
    Dans le cri de la nuit
    Qui nous détruira, je n'ai peur de rien
    Quand tu es là,
    Moi je ne crains,
    Rien que toi, rien que moi
    Faits de fièvres et d'envie
    Dans la suie on se noie
    Assoiffés d'interdits;
    Rien que toi rien que moi
    Au sein de l'incendie
    Je t'invite au combat et toi,
    Tu me dis oui,
    Aller viens...
    Sur la piste décollent
    Les chevaux enragés.
    S'emballent et puis se collent
    Les lèvres empoisonnées.
    S'unissent les venins
    Et nous ne faisons qu'un.
    Vérités du sacré,
    Tu me donnes la clef.
    Rien que toi, rien que moi
    Faits de fièvres et d'ennui
    Dans la suie on se noie
    Assoiffés d'interdits;
    Rien que toi, rien que moi
    Au sein de l'incendie
    Je t'invite au combat
    Et toi tu me dis oui
    Allez viens...
    A l'amour à la mort
    Toi tu cherches le jour
    A l'amour à la mort
    Couteaux dans le velours
    A l'anarchie des corps
    Tu t'élèves et tu brûles
    Tu gémis au secours
    A la mort, à l'amour
    A l'amour, à la mort
    Toi tu cherches le jour
    A l'amour à la mort
    Couteaux dans le velours
    A l'anarchie des corps
    Tu t'élèves et tu brûles
    Tu souris et tu cours
    A la mort à l'amour


  • Commentaires

    1
    Devilish ANgel
    Mardi 22 Février 2005 à 10:26
    La chute lente et longue
    Des reins.. au coeur mène. La langue joute le corps tangue. Les sens jonglent exsangues.. .. encore..
    2
    celeste
    Mardi 22 Février 2005 à 10:52
    mmm..
    tres jolie...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :