• misere





    comme une pulsion
    à la vue de cette vision
    J'ai entrevue se monde
    où tout nos gestes sont immonde

    A tous les imcomprit
    qui reçoivent du mépris
    Se cacher
    ne plus évoluer

    Des peuples sans racines
    Le sang perle comme une pluie fine
    On marche dans la rue
    comment reagit tu a la vue?

    D'un être de misére
    qui voudrait changer d'air
    Un regard oublie vite
    ça que trop souvent on évite.

    Fuire, cette forme de maladie
    que cette société batît
    accroitre son pouvoir d'achat
    traiter les inférieurs comme des rats

    Qu'elle belle image
    de l'être soit disant sage
    qui prit son dieu
    pour sauver son âme du feu .




    la vrai misére de la terre , c'est nous...


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :